Par l’amour de l’humain, par l’amour du théâtre, par l’amour pour un jeune fou qui nous a fait partager son virus, nous nous retrouvons autour du « club théâtre» (CT) de notre école pour affronter, plus tard, des scènes plus ou mois grandes, des salles plus ou moins remplies.

La flamme nous porte, le public nous aide, nous nous encourageons, et nous essayons aussi de transmettre.

Le CT s’est engagé dès la création de l’ESCG en 2009, depuis cette date nous intégrons des ateliers pour préparer nos futurs spectacles, nous travaillons en collaboration avec d’autre clubs pour d’autres activités sociales et culturelles, nous avons introduit des activités qui semblent répondre à un besoin de toutes les catégories sociales et en particulier les étudiants et les professeurs.

Tout d’abord, en tant que président du club, je veux partager mon sentiment quand à ce nouveau défi qui m’attend. Et je pense aux conditions pour accepter de nouveaux projets : avoir du plaisir, apprendre quelque chose et faire du théâtre. Je pense que ces trois sont entièrement atteints. Je sais que j’aurai beaucoup de plaisir à continuer le travail entrepris et je sais que j’apprendrai énormément, particulièrement avec une équipe aussi solide et vraiment « audacieuse ».

Je salue les nouveaux qui se joignent au club, le corps professoral qui nous supporte et nous aide aves tous les moyens, je n’en doute pas, et surtout notre directeur qui nous a offert l’appui nécessaire dont nous avons besoin dans le seul but d’assurer une vie solidaire.

Je suis d’autant plus rassuré que vous étiez nombreux et impliqués dans votre travail, vos camarades ont besoin de vous pour rester motivés. Vos expériences, vos idées, vos opinions comptent beaucoup. Je vous invite donc à vous tenir au courant du déroulement des choses et si vous souhaitez vous impliquer d’une manière ou d’une autre, venez !

Nous sommes ensemble, nous constituons un grand moteur stimulant qui donne des ailes pour aller de l’avant afin de rappeler à tous les étudiants l’importance, la vitalité et la beauté au théâtre.

Notre but est de développer un sentiment d’appartenance et de félicitation à note école.

Soyons donc solidaires. Parlons-nous : prenez votre place. Attachez-vos ceintures. Posez vos questions. Brusquez-nous. C’est, je crois, ce que nous voulons et nous en ressortirons gagnants. Soyez des entrepreneurs.

Rappelons que notre club théâtre, a présenté une pièce théâtrale sous le nom « Les perturbateurs de la classe » dans le cadre de la soirée de fin d’année 2OO9.

Edition 2013